Je te partage ce texte qui a beaucoup plu sur Instagram, dans lequel je nuance 3 croyances illusoires du développement personnel.

Pour passer du fantasme au réel,

De la théorie à l’expérimentation,

De la surface à la profondeur.

Un Avant… et un Après?

Non, ce n’est pas plus facile pour les autres,

Non, il ne te manque pas « ce truc » pour switcher et te sentir pleinement heureuse,

Et non, personne n’a des clés qu’il refuse de te transmettre,

Croyance N°1 : « Le jour où tout va basculer… »

Croire que plus l’on « travaille » plus l’on aura des résultats.

Croire que le développement personnel nous protège de ressentir la tristesse, la honte, la frustration, la colère, la peur.

Ce temps « où tout ira mieux après tout le travail que je fais sur moi » n’existe pas.

C’est une des plus grandes croyances du développement personnel : croire inconsciemment qu’il existe une bascule après laquelle TOUT va devenir fluide, simple, joyeux.

Croire qu’il y a un avant où l’en en chie, et un après où tout est doux. Croire qu’une fois le sentiment de paix atteint, il ne partira plus jamais.

la mer et ses ondulations

Je dis souvent à mes client.e.s que ce jour où plus rien ne les atteindra, sera le jour où iels mourront.

Cet état où l’on ne ressent plus rien, plus aucune douleur, inconfort, c’est la MORT.

Croyance N°2 : « Change tes pensées et ton monde changera… »

Oui, les pensées façonnent en partie notre réalité… Mais pourquoi ?

Parce qu’elles encodent des émotions et des énergies en nous, qui drivent nos comportements, magnétisent notre environnement, et influencent nos interactions avec le Monde.

Ainsi, tu as beau t’évertuer à penser autrement, c’est ta vibration émotionnelle et énergétique qui est créatrice.

90% d’inconscient pour 10% de conscient !

Voilà pourquoi te répéter que tu es la meilleure n’a pas d’impact si tu ressens dans ton corps de la tristesse car tu te sens foncièrement nulle.

Le développement personnel peut t’aider à sortir de tes croyances mais si tu ne plonges pas en profondeur en toi pour transformer sur tous les plans, il ne se passera rien.

Croyance N°3 : « Vibre haut, pour créer du beau »

Oui, et non.

Oui, car plus tu te sentiras alignée, en paix, heureuse, confiante, plus tu oeuvreras pour créer une vie en conséquence, et plus tu magnétiseras à toi des situations/relations qui résonnent.

MAIS (!) : vibrer haut ne veut pas dire devoir vivre uniquement des émotions agréables et lumineuses !

Tu peux créer du beau quand tu pleures, quand tu es en colère, quand tu as peur ! Ta vibration est en lien avec la connexion profonde à qui tu es : accepter ce que tu ressens, et le traverser, est bien plus vibrant que de tout foutre sous le tapis et te forcer à « penser positif ».

Ta force créatrice émerge de ta capacité à VIVRE pleinement tout ce qui se crée en toi, et à diriger cette énergie vers ce que tu désires !

Non le développement personnel n’est pas un rempart contre votre humanité

galets empilés

Bien au contraire.

La vie est faite de ses épreuves, ses difficultés, ses blessures, ses émotions, ses problèmes, c’est ainsi.

Refuser de vivre cela, c’est refuser de vivre.

Je le vois en coaching. Et je l’ai vécu dans mon coeur et mon corps. Cette envie profonde que tout s’arrête, non pas pour souhaiter la mort, mais simplement vouloir arrêter le temps.

Ce moment où tu vois la vie qui fonce, où chacun semble trouver le bonheur, construire, avancer… Et où toi, tu te sens en dehors, en dehors de la vie.

Mais le seul endroit dont tu es en dehors : c’est de toi-même.

Et tout ce dont tu te coupes, c’est de ton bonheur, de la joie, des plaisirs du quotidien, de l’excitation.

Les émotions c’est la vie. C’est grâce à elles que tu te sens vivant.e.

En voulant te couper du pire, tu te coupes du meilleur, et te condamnes à un entre-deux sans saveur.

Alors oui. La vie fait parfois mal, mais ce n’est pas en fermant le coeur que tu trouveras la force de continuer. Et ça n’ouvrira pas non plus tes antennes pour recevoir du bonheur.

Quand tu fermes le coeur par peur de souffrir, tu t’entoures d’une carapace perméable à l’Ombre, et imperméable à la Lumière.

Pas de lumière qui entre, pas de lumière qui sort : que de la peur, de la lutte, le refus de vivre pleinement.

Je vais te dire une chose, ces derniers jours, j’ai senti de la confusion sur qui je suis, et ce que j’ai à offrir au monde.

Et bien, là, à cet instant, j’ai le feu qui brûle en moi et me donne envie de crier : MAIS VIS, PUTAIN !

Cette grande sensibilité dont tu as parfois marre, c’est le plus beau cadeau qu’il t’ait été donné.

Parce que c’est l’opportunité de VIVRE pleinement, à 200% !

Parce que tes sens, tes émotions, tes intuitions, sont des relais qui te connectent à la réalité, au monde, à la vie, ici et maintenant.

Pas hier, pas demain, pas dans un monde fanstamé : ICI, et maintenant.

Tout à l’heure, en pleine séance avec une cliente, les larmes me sont montées tant cela me coûte de voir des femmes merveilleuses marcher à côté de leurs pompes, passer à côté d’une partie de leur vie, se couper de leur proches qui les aiment si fort.

J’ai envie de te dire que la vie est précieuse, et qu’il ne tient qu’à nous d’ouvrir suffisamment le coeur pour en percevoir les cadeaux.

C’est trop important.

Vivre une vie exaltante, alignée, vibrante, c’est trop important.

C’est trop important de t’aimer, maintenant.

Merveilleuse journée,

Anaïs – FoxFlow Coaching

Si tu es prêt.e à t’explorer mais que tu ne sais pas par où commencer, je peux t’aider à faire le premier pas grâce à l’atelier Rencontre avec mon hypersensibilité.
Atelier Rencontre avec mon hypersensibilité
Si tu ressens le besoin et l’envie d’aller plus loin ensemble :

🦊 Les accompagnements individuels

🦊 Le programme d’auto-coaching (Phoenix 🔥)

🦊 Les ateliers thématiques

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero neque. at id fringilla libero accumsan Donec