femme sur une montagne confiance en soi hypersensible

La confiance en soi, un vaste sujet et surtout, un gros enjeu chez les personnes hypersensibles !

Avant de commencer, définissons déjà clairement de quoi il s’agit ! La confiance en soi est une composante de l’estime de soi. Elle répond à la question : « Comment je me vois, et ce que je vois me plait-il ? ». C’est une la valeur que l’on s’accorde personnellement, c’est donc très subjectif.

La confiance en soi, c’est la valeur relative que tu t’accordes : le sentiment d’être compétent, habile, doué dans des domaines investis et que tu juges important. C’est un indicateur de l’efficacité personnelle qui permet de passer à l’action. En d’autres termes, elle répond à la question : « Est-ce que je me sens apte à réussir par moi-même ? « 

Ainsi, le manque de confiance en soi se caractérise par cette impression de ne pas être à la hauteur, une difficulté à dire non, une tendance à procrastiner… C’est un mal très répandu chez nous, hypersensibles ! Voyons ensemble pourquoi et surtout, comment s’en défaire. 

Les causes possibles du manque de confiance en soi chez les hypersensibles

Théorie de l’attachement et confiance en soi

théorie de l'attachement et confiance en soi

Commençons par le commencement, et revenons à notre plus jeune âge… Là où tout se joue…. On ne le dira jamais assez : l’estime de soi se construit dans la petite enfance (voire même pendant la grossesse) ! Le rôle des parents est de transmettre à l’enfant un message d’amour inconditionnel, fondement de l’estime de soi, et de la confiance en soi. 

Si le lien avec les parents a été sécurisant, qu’ils ont répondu aux besoins de l’enfant, lui ont apporté écoute et soutien, les bases de la confiance en soi sont solides.

En revanche, si le lien a été non-sécurisant, les bases sont instables, comme la confiance en soi. Dans le cas de la surprotection, le message envoyé est le suivant : « le monde est dangereux et tu n’es pas capable d’y faire face seul ». On comprend comment il est alors difficile d’avoir confiance en ses propres capacités…

Dans le cas d’un manque d’attention/de soins voire de maltraitance, le message envoyé est le suivant : « je ne suis pas là pour toi, tu ne mérites pas mon amour ». Les expériences effrayantes se cumulent, l’hyperstimulation devient quotidienne, la valeur perçue est réduite, comme la confiance en soi…

Bien entendu, tout cela est à nuancer : le lien peut être changeant, évoluer dans le temps… J’ai vulgariser la théorie pour le bien de l’article.

Critiques et dévalorisation : le poison de la confiance en soi chez les hypersensibles

critiques et dévalorisation

D’autre part, un environnement réfractaire aux émotions renforce l’idée que la personne hypersensible est faible, fragile… Comment avoir confiance en soi quand, depuis toujours, on nous dit que nous sommes trop sensibles ?

Nous vivons entourés de 80% de personnes normosensibles, qui ne peuvent pas se représenter ce qu’il se passe en nous. Les injonctions à être heureux, fort, affirmé sont un véritable poison ! Et ce sont des croyances, malheureusement partagées par la majorité de la société. Cela amplifie donc ce phénomène de pression sur les personnes sensibles.  

Depuis toujours nous nous sentons différent… Et nous sommes nombreux à interpréter cela comme : « je suis moins bien que les autres ». Je t’invite à regarder cette vidéo dans laquelle je parle des risque de la comparaison avec les personnes normosensibles !

Intellectualisation, réflexion, doutes…

Aussi, les personnes hypersensibles captent de nombreuses informations subtiles au quotidien. Elles intellectualisent tout, ont besoin de comprendre, de peser le pour et le contre… Et cela n’aide pas à avoir confiance en soi.

Si une personne normosensible doit s’engager sur un chemin, les informations qu’elle capte sont triées. Elles permettent de faire un choix rapidement, avec assurance.

Du côté des hypersensibles, le nombre de chemin se multiplie car nous étudions et décortiquons toutes les possibilités… Il est alors difficile de faire un choix parmi des dizaines de chemin en ayant l’assurance de prendre le bon… Ainsi, notre hyperconscience nous dessert car elle entraine la peur de se tromper, l’immobilisme, et donc, le manque de confiance en soi.

Conseils et exercices pour gagner en confiance en soi

Mieux te connaitre pour mieux t’accepter

jeune fille lavande connaissance de soi confiance en soi

La connaissance de soi est la clé pour développer ta confiance en soi. En déterminant tes valeurs, besoins, limites, atouts, défauts, tu prends conscience de qui tu es avec plus de recul. Ce processus permet alors de prendre en main ta situation, te sortir de la déresponsabilisation/victimisation pour devenir acteur de ta vie. Ainsi, tu es plus au clair avec tes capacités, tu passes à l’action et gagnes en confiance en toi ! 

Identifier les croyances que tu as sur toi pour t’en défaire 

Depuis notre enfance, nous vivons des expériences que nous enregistrons dans notre mémoire selon nos filtres de perception. Pour chacune d’entre-elles, nous tirons des conclusions qui affectent de manière positive, ou négative, notre confiance en nous. Inconsciemment, nous entrons dans un phénomène d’auto-vérification : je m’entoure de personnes qui m’envoient en miroir ce que je pense de moi, et je confirme mes croyances. C’est un cercle vicieux… Pour gagner en confiance en soi, il convient d’identifier les croyances limitantes que tu te portes pour les remplacer par de nouvelles. Ainsi, en gagnant en confiance, tu t’entoureras davantage de personnes qui te renverrons cette image de toi, et ta confiance s’accentuera.

Faire taire son juge intérieur

ange et démon juge intérieur manque de confiance en soi

Dis bonjour à ton pire ennemi : cette voix qui te juge, t’insulte, te rabaisse, et te critique à la moindre occasion… Ce juge correspond à tes pensées automatiques sur toi-même. Elles sont le reflet de ton estime de toi-même, et déforment de la réalité… Pour gagner en confiance en toi, je t’invite à identifier cette petite voix interne et à prendre conscience que tu n’es pas obligé de la croire ! La prochaine fois qu’elle se présente à toi, je t’invite à prendre de la hauteur en te demandant : « Est-ce que je fais une autocritique constructive ? ». Si non, modifie cette petite voix en prenant soin de t’en tenir aux faits. Par exemple, remplacer « j’ai oublié d’envoyer mon rapport à mon responsable, je suis vraiment incompétente, nulle » par « j’ai oublié d’envoyer mon rapport à mon responsable, comment je peux solutionner ce problème et éviter que cela ne se reproduise ? ».

Passage à l’action et confiance en soi

On pense souvent à tort qu’il faut de la confiance pour faire les choses… C’est absolument l’inverse ! C’est en agissant et en sortant de sa zone de confort que l’on prend confiance en soi. Conseil : le sport est un formidable outil pour prendre confiance en soi et se surprendre soi-même !

Cultiver le positif (sans vouloir étouffer le « négatif »)

cultiver le positif

Enfin, je t’invite à apprendre à voir le positif : chaque fois que tu te plains d’une situation, trouve 3 choses pour lesquelles tu es reconnaissant ou qui te font du bien. Le but n’est pas de tomber dans une autosuggestion naïve ou une injonction au bonheur, mais de ressentir les émotions désagréables en maintenant la balance du côté positif !  

Un pas à la fois, à ton rythme…

Pour conclure, je te rappelle que le principal est que tu fasses de ton mieux avec tes ressources du moment. On avance un pas à la fois… Développer sa confiance en soi est un long processus : si tu n’as jamais vraiment eu confiance en toi, sois indulgent et donne-toi le temps de changer tes habitudes et tes croyances… Si c’était si facile, tout le monde aurait confiance en soi !

Enfin, la dernière clé est de croire en ta valeur potentielle : avoir la foi en tes capacités, te donner les moyens de fixer et atteindre tes objectifs, croire en tes capacités d’évolution… Je t’assure que c’est possible !

Si tu as envie de gagner en confiance en toi pour construire la vie dont tu rêves et que tu sens que tu as besoin d’un coup de pouce : je peux t’aider ! Réserve sans plus attendre ta séance exploratoire de coaching pour voir comment je peux t’accompagner dans ce processus ! 

Hypersensible : comment gagner en confiance en soi ?

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aenean ipsum amet, Praesent dolor Nullam non