Estime de soi et confiance en soi

L’estime de soi, c’est la valeur absolue que tu t’accordes. Elle se résume en 2 questions : Comment je me vois ? Ce que je vois me plaît-il ? Elle est différente de la confiance en soi, qui répond plutôt à la question « quelles sont les ressources que dont je pense disposer ».

Aujourd’hui, la norme sociale nous pousse à toujours montrer notre plus belle façade, qu’elle soit réelle ou pas. Nous sommes dès le plus jeune âge soumis à la compétition à l’école, dans nos loisirs… Nous entrons dans l’évaluation de soi, dont l’apogée se trouve à l’adolescence…

Peu à peu, on prend conscience de nos différences, de nos points de fragilité… Notre sensibilité est bien souvent perçue comme un défaut. On se compare et les autres nous paraissent toujours mieux que nous : plus extravertis, plus sociables, plus forts…

En fait, tout est une question de perception : nous avons habitué notre œil et notre conscience à mettre en lumière ce qui ne nous plait pas, plutôt que ce qui nous plait. Et finalement, cette qualité que tu vois en quelqu’un d’autre peut se révéler être son plus grand complexe. L’estime de soi, c’est subjectif, personnel… C’est dans la tête.

Comment développer l’estime de soi quand on est hypersensible ?

Je te rassure : elle se travaille, se développe… Elle évolue au gré du temps. Le plus important pour réussir à la faire s’élever… c’est la VOLONTE D’AGIR :

1. Poser l’intention d’agir, y mettre tout ton cœur pour vouloir évoluer,
2. Te mettre en action, avancer un pas après l’autre pour découvrir ce dont tu es capable

Dès maintenant, je t’invite à mettre de la conscience de tes pensées dévalorisantes. Chaque fois que tu t’entends te juger, remplace ta critique par deux compliments. Pour chaque critique, tu te donnes deux atouts !

Il n’y a jamais de meilleur moment pour commencer à s’accepter et s’aimer…

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dolor. quis, commodo facilisis luctus Praesent leo.