Intransigeant(e) avec toi-même, tu t’en demandes toujours plus. Tu peux passer des heures sur un détail, à la recherche de la perfection. Dans ta tête, il pleut des « il faut », « tu dois », « plus », « mieux », « encore »… C’est la course à l’amélioration constante.

Tu t’épuises pour être l’enfant, l’ami, le conjoint, le collaborateur parfait. Tu cherches à être excellent dans tout ce que tu entreprends. L’échec est inenvisageable : tu dois (te) le prouver. Tu as besoin de reconnaissance, d’être estimé, valorisé dans ce que tu entreprends.

Le perfectionnisme est un des traits des hypersensibles. S’il est perçu comme une force d’un point de vue extérieur, il est cependant très destructeur…
Quel est donc la limite entre être consciencieux et être un maniaque de la perfection ? 
Et surtout, comment bien vivre en étant hypersensible et perfectionniste ?

PS : beaucoup de coupures au montage car j’avais troooop de choses à dire et qu’IGTV bloque à 10mn…🙄

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mi, Lorem elit. Donec libero. id elit. quis,